Un examen plus approfondi du licenciement injustifié

Lorsque vous travaillez pour une entreprise en tant qu’employé, vous disposez de certains droits protégés par la loi. Nombre de ces droits sont liés à la capacité de votre employeur de mettre fin à votre emploi. Si un employeur vous licencie pour un motif non autorisé par la loi, vous pouvez entamer des poursuites judiciaires à son encontre pour congédiement abusif. Afin de comprendre exactement ce que cela signifie, il est utile de regarder de plus près certaines des situations spécifiques qui pourraient constituer une résiliation injustifiée. Voici quelques-unes des plus courantes:

  • La discrimination. Il est interdit aux employeurs de licencier des personnes en raison de leur âge, de leur sexe, de leur race, de leur religion ou de leur nationalité.
  • Représailles. Les employeurs ne peuvent pas exercer de représailles contre vous pour certaines actions que vous entreprenez. Par exemple, si vous déposez une plainte de harcèlement sexuel contre l’entreprise, votre employeur ne peut pas exercer de représailles en vous licenciant. De même, si vous signalez que votre entreprise enfreint certaines normes de sécurité ou si elle effectue des activités illégales, vous ne pouvez pas être licencié pour avoir signalé ces activités.
  • Congé de maladie. Si vous devez manquer votre travail pour des raisons médicales, vous ne pouvez généralement pas être licencié. Dans certains cas, cela inclut un congé de maternité ou de paternité ou la prise en charge d’un membre de la famille gravement malade.

Ce ne sont là que quelques exemples de situations pouvant constituer une résiliation injustifiée. Si vous pensez que vous avez été licencié de votre emploi de manière inappropriée, le seul moyen de savoir avec certitude si vous avez un procès contre votre employeur est de rencontrer un avocat spécialisé en droit du travail.

Lorsque vous choisissez un cabinet d’avocats pour vous représenter, vous devez rechercher certaines caractéristiques clés. Tout d’abord, vous devriez chercher un cabinet d’avocats qui traite uniquement les affaires liées au droit du travail. Par exemple, aller avec un cabinet d’avocats comme OLS Québec qui ne traite que des affaires liées à l’emploi est une bien meilleure option que d’aller avec un cabinet d’avocats qui traite des affaires plus générales.

Les entreprises spécialisées en droit du travail sont généralement beaucoup mieux informées sur les lois régissant les licenciements abusifs. Cela signifie qu’ils peuvent faire beaucoup mieux pour vous conseiller et vous représenter dans votre cas.

Les avocats que vous rencontrez devraient tout décomposer en termes simples, faciles à comprendre. Le droit du travail peut être extrêmement compliqué et difficile à comprendre. Un bon cabinet d’avocats vous expliquera tout en détail, ce qui facilitera la compréhension de ce qui se passe dans votre cas à un moment donné.

Enfin, vous devriez rechercher un cabinet d’avocats qui donne la priorité à ses clients. Certaines entreprises cherchent davantage à gagner de l’argent qu’à aider leurs clients. Il est important de s’assurer que les avocats qui vous représentent prennent votre affaire au sérieux et qu’ils ne vous facturent pas pour un travail inutile. Lire des critiques avant de choisir un cabinet d’avocats est un bon moyen d’éviter les entreprises qui ne donnent pas la priorité aux besoins de leurs clients.

Si vous estimez que votre cas de congédiement abusif est valide, la meilleure solution consiste à contacter un cabinet d’avocats qualifié. En fonction de votre situation spécifique, ils peuvent vous aider à décider si une action en justice est justifiée ou non.

Navigation